ANR MaRITEM – Avancée des travaux

Prolongation de l’ANR MaRITEM et nouvelles recrues

À cause de la pandémie du Covid-19, le CNRS a accordé une prolongation automatique de 6 mois à l’ANR MaRITEM, qui se terminera donc en avril 2023.

L’équipe de l’ANR MaRITEM s’élargit à de nouvelles recrues : à partir du 1er septembre 2020, Viola Mariotti intégrera l’ANR en tant qu’ingénieure de recherche et s’occupera de l’édition numérique du corpus français du Manuscrit du Roi ; en mars 2021 pourrait s’ajouter à l’équipe un stagiaire du master TNAH de l’École nationale des chartes afin de travailler à la création d’un prototype pour la mise en ligne de l’édition.

Workshop à Würtzburg en décembre 2020

L’équipe MaRITEM envisage d’organiser un workshop en présentiel à Würtzburg en collaboration avec l’institut de musicologie au début du mois de décembre 2020. La présentation des premières étapes du projet s’accompagnera d’un premier état des lieux des transcriptions en XML-TEI. Ces premiers résultats nous permettront d’avancer dans la collaboration avec nos collègues allemands. Andreas Haug, qui détient la chaire de musique ancienne de l’institut, dirige le projet Corpus Monodicum dont la perspective est la création d’une database avec une édition des manuscrits représentatifs du domaine latin. Le travail en commun portera sur un échange de technologie et de savoir-faire dont nos deux projets respectifs ont besoin (TEI et MEI). Le logiciel MONO:DI2 développé par l’institut pourrait être un outil essentiel pour l’indexation musicale des mélodies de notre chansonnier.

Projet de livre et programme musical

L’équipe MaRITEM esquisse le projet d’un livre à plusieurs mains sur le Manuscrit du Roi : il s’agira d’une publication de valorisation transdisciplinaire centrée à la fois sur l’histoire du manuscrit, les textes multilingues qui y sont conservés ainsi que le richissime corpus mélodique qui les accompagne.

Le livre sera lié au programme musical prévu dans la réalisation du projet et déjà en cours de délimitation. Brice Duisit, chanteur et viéliste qui dirige l’ensemble La Douce Semblance, travaille avec nous en partenariat avec le Centre international des musiques médiévales dirigé par Gisèle Clément, également membre de ce projet. Le programme musical, qui fera l’objet d’une série de concerts et d’un enregistrement, est centré sur le Manuscrit du Roi et tâchera de représenter toute la variété de notre corpus. Plusieurs résidences de travail sont déjà prévues au CIMM.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.