Reconnaissance automatique des écritures du Manuscrit du Roi

Jean-Baptiste Camps (ENC) a testé la reconnaissance automatique des écritures du Manuscrit du Roi sous le logiciel Transkribus avec des résultats tout à fait encourageants : l’algoritme de reconnaissance du texte entraîné sur le manuscrit BnF, fr. 412 par Jean-Baptiste Camps, Ariane Pinche (ENC) et Thibault Clérice (ENC) permet de reconnaître automatiquement les écritures du manuscrit du Roi. Il sera bientôt possible de passer à la phase de transcription automatique du manuscrit. Pour ce faire, il sera nécessaire d’entraîner davantage le logiciel Transkribus et transcrire de manière allographétique  10% des feuillets (environ 1 feuillet par main). Viola Mariotti (CESCM) procède actuellement à cette tâche.

(Capture d’écran de J.B. Camps :
la transcription automatique avec Transkribus du f. 24r du Manuscrit du Roi, BnF, fr. 844)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.