Avancée des travaux de l’ANR Maritem

Un aperçu des transcriptions du Manuscrit du Roi disponible sur CREMMA médiéval

Après avoir achevé l’intégralité des transcriptions graphématiques des pièces lyriques du Manuscrit du Roi (Transkribus/kraken), une sélection de dix-huit pages du manuscrit sont à présent consultables au format XML-Alto sur le dépôt Github du projet CREMMA (Consortium pour la Reconnaissance d’Écriture Manuscrite des Matériaux Anciens), dont l’objectif est de fonder un service de mise à disposition de ressources serveur et documentaire pour favoriser l’accessibilité à la reconnaissance d’écriture manuscrite (REM, ou plus communément HTR, pour Handwritten Text Recognition).

Vers l’édition interprétative numérique du corpus thibaudien

L’étape actuelle du projet est la réalisation de la triple édition scribale (allographétique, graphématique et interprétative) en XML-TEI du riche corpus thibaudien du Manuscrit du Roi, qui servira de modèle à l’encodage de toutes les autres pièces conservées dans le manuscrit. En effet le double corpus du roi de Navarre, composé à la fois du chansonnier originaire M et du chansonnier interpolé Mt (connu aussi sous le nom de « Liederbuch » ou « Libellus » de Thibaut de Champagne), constituera la base documentaire de l’ODD du Manuscrit du Roi. L’édition des deux chansonniers ainsi que la documentation de l’ODD sont actuellement en cours de réalisation par Viola Mariotti.

Chansonnier M (Paris, BnF, fr. 844, f. 12vd)
Chansonnier Mt (Paris, BnF, fr. 844, f. 13rb)

 

Avancée des travaux de l’ANR Maritem

L’ANR Maritem accueille un stagiaire de l’École nationale des chartes

L’ANR Maritem accueille pendant quatre mois le stagiaire Pierre Tuloup, étudiant en Master 2 TNAH de l’École nationale des chartes, sous l’encadrement scientifique de Mme Ariane Pinche. Le but de son stage sera la création des prototypes de l’édition numérique du Manuscrit du Roi (texte et musique) ainsi que de son futur site web.

Vers le prototype de l’édition numérique du Manuscrit du Roi

Afin de créer un premier prototype de l’édition numérique du Manuscrit du Roi, Pierre Tuloup est en train de se confronter à une série de transformations concernant à la fois les textes et les mélodies du Manuscrit du Roi. Le traitement des mélodies se fait sous la responsabilité scientifique de Christelle Chaillou-Amadieu et Jean-Baptiste Camps ; le traitement des textes est en revanche assuré en collaboration avec Viola Mariotti et Jean-Baptiste Camps.

La transformation des mélodies implique de traduire le langage JSON du logiciel Monodi (utilisé par la transcription des mélodies par Mme C. Chaillou-Amadieu) dans le langage MEI, compatible avec la TEI. Quant aux textes, il est en revanche question de rédiger une ODD richement documentée permettant d’expliciter les nécessités philologiques du projet, l’objectif étant la réalisation d’une édition présentant des transcriptions allographétiques, graphématiques et normalisées. Plus précisément, les transformations des textes du Manuscrit du Roi sont explicitées par le schéma suivant :