Textus & Musica : une nouvelle revue au carrefour de la musicologie et de la philologie

Christelle Chaillou-Amadieu (CNRS – Université de Poitiers – CESCM) et Federico Saviotti (Università di Pavia) viennent de fonder Textus & Musica,une nouvelle revue en ligne qui se propose d’accueillir des articles transdisciplinaires portant à la fois sur la musicologie et la philologie. La revue sera publiée sur le site de l’Université de Poitiers – CESCM et elle s’articulera en deux publications par an : un premier fascicule centré sur une publication thématique (environ 10 articles) ; un second fascicule centré sur une publication Varia (minimum 5 articles). Les deux fascicules comporteront également une section Notes, qui regroupera des ébauches de projets, des éditions et d’autres publications présentant des formats particuliers, originaux et brefs.

Direction :

  • Christelle Chaillou-Amadieu (CNRS – CESCM– Würzburg Universität)
  • Federico Saviotti (Università di Pavia)

Comité scientifique :

  • Charles M. Atkinson (Ohio State University)
  • Claudio Galderisi (Université de Poitiers-CESCM)
  • Andreas Haug (Universität Würzburg)
  • Maria Sofia Lannutti (Università di Firenze)
  • Maria Luisa Meneghetti (Università di Milano)
  • Fabio Zinelli (EPHE)
  • Michel Zink (Académie française)

Comité de rédaction :

  • Antonio Calvia (Università di Pavia)
  • Davide Checchi (Università di Pavia)
  • Clément Frouin (Université de Montpellier)
  • Luca Gatti (Università di Padova)
  • Kristin Hoefener  (Universität Würzburg)
  • Viola Mariotti (Université de Poitiers – CESCM)
  • Fedon Nicolaou  (Université de Montpellier)
  • Fabio Sangiovanni (Università di Padova)

Secrétaire de rédaction :

Viola Mariotti (Université de Poitiers – CESCM).

Édition et mise en ligne WEB :

Vanessa Ernst-Maillet (Université de Poitiers – CESCM).

Le premier numéro (2020)

Le premier numéro, en cours de publication, sera articulé de la manière suivante :  le premier fascicule (thématique) paraîtra à l’automne 2020 et le second (varia) à la fin de l’année 2020 – début de l’année 2021.

La thématique du fascicule 1 est la faute dans les corpus chanté du Moyen Âge et de la Renaissance. Cette thématique est tirée du 1er congrès franco-italien organisé par G. Clément, C. Chaillou-Amadieu, F. Saviotti et F. Zinelli à Saint-Guilhem-le-Désert (Musée de l’Abbaye de Gellone) du 21 au 24 mai 2017. Le fascicule rassemble les communications qui ont porté sur la faute. Le  fascicule 2 du premier numéro de la revue rassemble les communications du congrès de Saint-Guilhem-le-Désert qui se démarquent de la thématique de la faute.

Le deuxième numéro (2021)

Le deuxième numéro de Textus & Musica de 2021 sera structuré à partir  des communications tenues à l’occasion du IVe congrès franco-italien  organisé par G. Clément, C. Chaillou-Amadieu, F. Nicolaou, F. Saviotti, F.  Zinelli à l’abbaye de Morimondo (MI) du 1er au 4 juin 2019 (« Lingua e musica nei corpora cantati del Medioevo e del Rinascimento »).

ANR MaRITEM – Avancée des travaux

Prolongation de l’ANR MaRITEM et nouvelles recrues

À cause de la pandémie du Covid-19, le CNRS a accordé une prolongation automatique de 6 mois à l’ANR MaRITEM, qui se terminera donc en avril 2023.

L’équipe de l’ANR MaRITEM s’élargit à de nouvelles recrues : à partir du 1er septembre 2020, Viola Mariotti intégrera l’ANR en tant qu’ingénieure de recherche et s’occupera de l’édition numérique du corpus français du Manuscrit du Roi ; en mars 2021 pourrait s’ajouter à l’équipe un stagiaire du master TNAH de l’École nationale des chartes afin de travailler à la création d’un prototype pour la mise en ligne de l’édition.

Workshop à Würtzburg en décembre 2020

L’équipe MaRITEM envisage d’organiser un workshop en présentiel à Würtzburg en collaboration avec l’institut de musicologie au début du mois de décembre 2020. La présentation des premières étapes du projet s’accompagnera d’un premier état des lieux des transcriptions en XML-TEI. Ces premiers résultats nous permettront d’avancer dans la collaboration avec nos collègues allemands. Andreas Haug, qui détient la chaire de musique ancienne de l’institut, dirige le projet Corpus Monodicum dont la perspective est la création d’une database avec une édition des manuscrits représentatifs du domaine latin. Le travail en commun portera sur un échange de technologie et de savoir-faire dont nos deux projets respectifs ont besoin (TEI et MEI). Le logiciel MONO:DI2 développé par l’institut pourrait être un outil essentiel pour l’indexation musicale des mélodies de notre chansonnier.

Projet de livre et programme musical

L’équipe MaRITEM esquisse le projet d’un livre à plusieurs mains sur le Manuscrit du Roi : il s’agira d’une publication de valorisation transdisciplinaire centrée à la fois sur l’histoire du manuscrit, les textes multilingues qui y sont conservés ainsi que le richissime corpus mélodique qui les accompagne.

Le livre sera lié au programme musical prévu dans la réalisation du projet et déjà en cours de délimitation. Brice Duisit, chanteur et viéliste qui dirige l’ensemble La Douce Semblance, travaille avec nous en partenariat avec le Centre international des musiques médiévales dirigé par Gisèle Clément, également membre de ce projet. Le programme musical, qui fera l’objet d’une série de concerts et d’un enregistrement, est centré sur le Manuscrit du Roi et tâchera de représenter toute la variété de notre corpus. Plusieurs résidences de travail sont déjà prévues au CIMM.

Journée de lancement de l’ANR Maritem

Le 4 juin 2019 a eu lieu à l’Université Pavie la première journée d’études de l’ANR Maritem. Sept membres du programme étaient présents : Gisèle Clément, Christelle Chaillou-Amadieu, Federico Saviotti, Jean-Baptiste Camps, Fañch Thoraval, Christelle Cazaux-Kowalski et Isabelle Ragnard.

Cette première journée fut l’occasion de présenter le projet. Chaque membre a présenté les compétences et le savoir-faire qu’il apporterait à la réalisation de ce programme. Une première ligne directrice fut tracée avec une répartition de certaines tâches. Cette concertation a permis également de délimiter précisément le profil du poste à pourvoir.

La journée s’est déroulée à la suite du congrès Philologie et Musicologie car ce projet interdisciplinaire est né de ces rencontres et des collaborations qui s’y sont nouées.

Christelle Chaillou-Amadieu